Informations

Compte rendu de l’Assemblée Générale de l’Association

Image1

Le 21mars 2019 – Espace Val de Gif à Gif sur Yvette

[ résumé ]

 Le compte-rendu complet est disponible en cliquant sur  CR AG du 21 mars 2019

Le président Jean-Pierre GRIL remercie très chaleureusement les Elus de la commune de GIF qui ont attribué une subvention de 1200 euros à notre association.

 Présentation du rapport d’activité par JP. GRIL, Président.

Jean-Pierre Gril rappelle et commente les 2 missions effectuées en février et octobre 2018 ainsi que les principales actions accomplies en 2018 ici et là-bas et se félicite de l’accueil très chaleureux du village à chacune de nos visites. Au fil des années, l’état d’esprit des villageois a évolué très positivement. Le village est conscient de l’aide que nous apportons à la scolarité des enfants que nous accompagnons et dont le nombre augmente pour le secondaire et le supérieur.

. Nous poursuivons l’amélioration de la cantine par la diversification (fruits et spaghettis), l’apport de matériel scolaire, et développons un fonds documentaire. Depuis l’électrification de l’école, celle-ci est ouverte le soir pour y travailler sous la surveillance des parents.

. Aujourd’hui, l’association suit 130 enfants en primaire, 62 en collèges et 14 en lycées dans 13 établissements. A ceux-là s’ajoutent, et nous pouvons en être fier, 2 étudiants, l’un en 4 -ème année de médecine et l’autre en année de licence de géographie. Tous les deux sont parrainés. Depuis décembre 2018, 3 nouveaux étudiants sont inscrits, à Ouagadougou, en géologie, sciences éco et allemand, mais les cours n’ont pas encore commencé.

. Poursuite des partenariats entre l’école de Lilligomdé et l’école de Bonnelles ainsi qu’avec le centre de loisirs de l’école de la plaine à GIF.

. Optimisation de la communication et de la visibilité de l’Association.

Vote de l’assemblée sur le rapport d’activité 2018 :

Le rapport est approuvé à l’unanimité des présents et représentés.

 Rapport financier présenté par P.HUMBERT, trésorier.

  1. Situation financière au 31 décembre 2018

Le détail de l’ensemble des comptes est communiqué à l’assemblée.

  1. Budget prévisionnel 2019

L’Assemblée approuve à l’unanimité, dans leur intégralité et sans réserve, les comptes de l’Exercice 2018 et donne quitus au trésorier de sa gestion.

Le budget prévisionnel 2019 est approuvé à l’unanimité, dans son intégralité et sans réserve.

La Maison de la Femme

 . Rappel des objectifs du projet

. Point d’avancement

. Présentation de nos interlocuteurs

. Financement

. Vote de l’assemblée sur le budget de la maison de la Femme : Le budget est approuvé à l’unanimité des présents et représentés.

 Cotisation

Maintien du montant de la cotisation à 30 €

Election au Conseil d’Administration

Reconduction des membres du CA sortants et élection à l’unanimité de Françoise BELLOUIS.

Election du Bureau

Le bureau reste inchangé, aucun membre de l’association n’ayant fait acte de candidature.

Témoignages

Françoise BELLOUIS et Gérard NISSLE nous font part de leurs ressentis après leur première mission à Lilligomdé. Témoignages riches et remplis d’émotion

A l’issue de l’assemblée générale, de courtes vidéos sont présentées.

 Le compte-rendu complet est disponible en cliquant sur  CR AG du 21 mars 2019

Informations

Image1

 

NOVEMBRE 2018

 

♦    Trois de nos adhérents, Jean Pierre Gril (Président), Bernard Bellon (Secrétaire), et André classeLafaurie (membre du conseil d’administration), ont effectué un voyage à Lilligomdé, afin de suivre les progrès réalisés dans les domaines de l’électrification, de l’assainissement, de l’hygiène et de la santé, ainsi que de suivre au plus près les résultats des parrainages scolaires. Ce voyage a permis également de suivre et de participer aux actions du Groupement des Femmes, ainsi que de poursuivre les démarches permettant d’aboutir à la construction de la Maison de la Femme. On trouvera le compte-rendu de ce voyage à la page correspondante : Comptes-rendus de voyages

♦   A l’occasion des 10 années d’existence de l’Association, le Président Jean-Pierre Gril vous adresse  ce message : Le mot du Président

♦   Pour information, on trouvera sous ce lien un tableau des Frais scolaire BAC session de 2018 .

 

baobab

 

 

Informations

Image1

 

SEPTEMBRE 2018

 

♦    Quelles sont les actions à venir ? Trois de nos adhérents partent bientôt pour Lilligomdé. On trouvera dans ce document lettre d’information sept 18 actions à venir  la liste exhaustive des objectifs de ce voyage. On y trouvera également mentionnées nos actions en France jusqu’à la fin décembre 2018.

♦     Une de nos sources de financement est la collecte des gourdes. Kezaco ? Il s’agit de… mais allez plutôt lire ici collecte des gourdes la petite présentation de cette source inattendue de financement. Et n’hésitez pas à mettre vos enfants et petits-enfants à contribution !

♦   Comment s’est passée la rentrée scolaire à Lilligomdé ? Un click sur rentrée scolaire  vous dira tout.

♦    La lettre d’information de septembre vous montrera que les résultats scolaires sont à la hauteur de nos attentes. En effet, nos trois élèves de terminale ont été reçus au Bac soit 100% de réussite (3 garçons). Pour comparaison, moins de 10% d’une classe d’âge arrive à obtenir le Bac : lettre d’information septembre 2018

♦   Pour les adhérents intéressés par le parrainage, nous vous proposons un tableau des frais de parrainage réels : frais de parrainage 2018-2019  Evidemment, tous les montants sont en Francs CFA. (1 000 F.CFA = 1,50 euros env.).

♦   La liste des élèves parrainés sur trois ans peut être consultée ici : ANALYSE ELEVES PARRAINES 2016-2017 2017-2018 2018-2019

♦   Notre association fournit également des livres scolaires et des romans. Les livres scolaires sont achetés sur place, mais les romans (au format poche) sont acheminés à chaque voyage des adhérents. On trouvera ici la liste des romans recherchés tableau livres – oeuvres étudiées classes collège + lycée LILLIGOMDE  Si quelque-uns encombrent vos étagères, ils sont les bienvenus ! FORMAT POCHE UNIQUEMENT !

♦   Enfin, il est intéressant de suivre ce qui se passe entre la Chine – de plus en plus présente et agressive – et l’Afrique. Cet article vous en dira un peu plus Sommet Chine-1

 

baobab

 

 

Informations

Image1

 

   Extrait de « Journal Faso-nord.info » du 26/062018

 » Site d’orpaillage de Kouri dans la commune de Ouahigouya : Un mouroir à ciel ouvert 

orpailleurs  Une apparition du métal précieux dans le village de Kouri courant mi- mai 2018  a fait converger des gens de divers horizons en ces lieux. En l’espace de deux mois Kouri abrite  un site d’or artisanal  qui  s’étale à perte. Un endroit de non droit  où les orpailleurs usent de tous les moyens, dans l’espoir de s’enrichir.  Dans cette recherche effrénée du métal précieux,  4  personnes ont trouvé la mort suite à des éboulements. Il a été aussi enregistré   de nombreux cas de  blessés, des bastonnades de prostituées et de destructions de seccos servant d’habitations.  (…) « 

Pour l’article complet : Site d

Lilligomdé

Image1

 

Lilligomdé est un village situé au nord-ouest de Ouagadougou, au Burkina-Faso, à 7 km de la ville de Ouahigouya, 4ème ville du pays, à 50 km de la frontière malienne,

Burkina carte

Le village de Lilligomdé, d’environ 700 habitants, est « dirigé » par une structure traditionnelle, Chef de village, Chef des terres, Conseil des Sages, et élit 2 représentants au Conseil municipal de Ouahigouya, commune qui regroupe une trentaine de villages et les 12 secteurs de la ville proprement dite, soit un regroupement d’environ 90 000 habitants.

Capture15   20180213_115828

En termes de géologie, le village est sur une couche de latérite très dure qui ne permet pas de faire du maraîchage (les hommes et les femmes vont le faire sur des terres du village voisin). Les seules cultures possibles sont les arachides, le mil, les haricots,  le sésame ou le sorgho.

Capture12

Concernant les ressources en eau,  il n’y a pas de forage (il faudrait descendre à près de 90 m de profondeur), 3 puits seulement permettant de capter l’eau.

Si le français est la langue officielle du Burkina, le Mooré est la langue des familles. Les enfants découvrent le français en arrivant à l’école primaire. LILLIGOMDE KOAMBA signifie les enfants de Lilligomdé en Mooré.

Depuis quelques années, l’électricité est arrivée au cœur du village. Mais l’électrification des  habitats est à la charge des villageois.  L’eau potable est disponible uniquement à un robinet situé au cœur du village et géré par la compagnie des eaux.

bur1

L’école du village accueille 130/140 enfants. En 2012 le nombre de classes est passé de 3 à 6, le Gouvernement Burkinabé ayant décidé la suppression des classes à double niveau.

P1020925

L3

Un film de présentation a été réalisé par notre camarade Ollivier Gilles

On peut le voir en cliquant sur Présentation Lilligomdé

 

baobab

 

haut de page 

 

Contact

Image1

 

Les enfants de Lilligomdé est une association loi 1901 à but humanitaire.

Déclaration W9113001517 du 3 juillet 2009. Parution JO n° 29 du 18 juillet 2009

Siège social

20 allée Isabelle de Giffa

91190 GIF SUR YVETTE

 

pour nous contacter :

Président   Jean-Pierre Gril   jean-pierre.gril@wanadoo.fr

Vice-Présidente   Catherine Floquet   floquet.cat53@gmail.com

Secrétaire   Bernard Bellon   bernardbellon@wanadoo.fr

Trésorier   Patrick Humbert   pat.humb@wanadoo.fr

Trésorier adjoint   Réginald Kann   regkann@orange.fr

Webmaster   Gérard Nisslé   gerard.nissle@orange.fr

baobab

tous textes © Les Enfants de Lilligomdé
Ce blog est hébergé par WordPress
 Conception & réalisation : Gérard Nisslé

 

⇑ haut de page ⇑

 

 

Informations

Image1

 

♦   Extrait de « Journal Faso-nord.info » du 12/02/2018

« …Vélo club de Ouahigouya : L’international français Alain BELLOUIS de Gif-sur-Yvette apporte son soutien.

bellous
Le vélo Club de Ouahigouya a reçu la visite des premiers responsables de l’Association
LILLIGOMDE KOAMBA (les enfants de Lilligomdé) le jeudi 8 Février 2018 à Ouahigouya_ Venus de la commune de Gif-sur-Yvette, dans la région de l’Ile-de-France, ces amis du village de Lilligomdé, dans la commune de Ouahigouya en plus de ses actions dans l’éducation et la promotion de la femme accompagne aussi le vélo Club de Ouahigouya… »

Pour l’article complet : Article Bellouis

♦   Extrait de « Journal Faso-nord.info » du 1/04/2018

« …Production maraîchère au Burkina : Le Nord champion en pomme de terre, oignons et tomates.

pdtLe Groupement d’Intérêt Economique (GIE) du Nord  a organisé la 3éme édition de la journée promotionnelle des produits maraîchers ce samedi 31 mars 2018 à Ouahigouya. Sous le thème : « Commercialisation des produits maraîchers de la région du Nord, défis et perspective », ladite cérémonie était placée sous la présidence du ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo et le parrainage du président du conseil régional du Nord, Réné Bila Zida… »

Pour l’article complet : Production maraîchère

 

♦   Extrait de « Journal Faso-nord.info » de novembre 2017

« …Le président de l’association Lilligomdé Koamba (les enfants de Lilligomdé), Jean-Pierre GRIL et Ollivier GILLES, membre du conseil d’administration de l’association ont séjourné à Ouahigouya en fin octobre 2017 dans le cadre de leurs activités. Ce séjour a donné l’occasion à Jean-Pierre GRIL et ses amis d’apporter un coup de main au vélo club de Ouahigouya le jeudi 26 octobre 2017 au lycée Yam Waya de ladite ville.
À la suite du don d’un lot de matériels composés de pièces de rechanges pour vélo et de tenues de sport au profit du vélo club de Ouahigouya en début du mois de février 2017, le président de l’association Lilligomdé Koamba, Jean-Pierre Gril et ses amis ont encore posé un autre geste.

velo3Ils ont procédé à la remise d’une enveloppe financière à l’équipe de la petite reine de Ouahigouya. Ce jeudi 26 octobre 2017, c’est à Aliou TALL, président du vélo club de Ouahigouya de revoir cet appui d’environ 260 000 francs CFA des mains du président de Lilligomdé Koamba… »

Pour l’article complet : Article Burkina

 

⇑ haut de page ⇑

Projets

Image1

 

Outre les actions habituelles de soutien, de formation, de conseil, d’apports en matériels et en équipements, de parrainage, …etc, l’Association est engagée dans trois projets importants.

La Maison de la Femme

Si pour Jean Ferrat, La femme est l’avenir de l’homme, ceci est encore plus vrai en Afrique. A chaque mission, nous constatons une présence plus affirmée des femmes. Certes cette évolution est lente, mais elle est réelle. L’idée est de mettre à leur disposition une maison commune où l’ensemble de leurs activités seraient regroupées, en tenant compte des contraintes que certaines activités imposent notamment en matière d’hygiène pour la fabrication de produits alimentaires. Nous avons commencé à travailler sur des plans avec un entrepreneur de la ville qui doit soumettre cet avant- projet sommaire au responsable de la Commission Développement de la commune prochainement. Notre objectif est que ce projet soit inscrit dans le budget communal 2019 pour sa réalisation courant 2019.

MF

MF avant   MF arrière

stade d’avancement du projet tel qu’en février 2018

 

La Maison pour les jeunes

Pour l’instant, le soutien scolaire et le travail personnel des élèves parrainés se fait dans une salle de classe de l’école. Au fil des années leur nombre va croître, nous allons continuer à abonder le fonds documentaire, le stockage demandera des armoires supplémentaires. Il faut donc envisager la construction d’une structure mieux adaptée qu’une salle de classe de primaire avec des tables bancs faites pour de jeunes enfants. Cette demande n’est pas nouvelle.

NB : ces 2 projets, soutenus et demandés par les villageois, figurent dans le plan communal de développement (PCD) 2018/2021 de la ville de Ouahigouya, ce qui signifie un appui financier possible de la commune… si les fonds prévus pour ce PCD sont récoltés.

 

Une structure pré scolaire « sorte de maternelle »

Pour favoriser l’intégration des jeunes écoliers ruraux au CP, le projet d’une structure d’accueil préscolaire a été évoqué lors de notre réunion avec le Maire de Ouahigouya et les Inspecteurs. Au niveau du village ce projet est accueilli favorablement. Cette piste de travail a été bien accueillie par les Inspecteurs mais reste un projet à moyen terme qui demandera un appui réglementaire et financier institutionnel.

Ces trois projets s’inscrivent dans le droit-fil de la philosophie de notre Association : utilité réelle des équipements, assurance aux villageois de la continuité de notre soutien pour le progrès des enfants, l’autonomie des femmes, le développement économique et la lutte contre la pauvreté.

baobab

 

⇑ haut de page ⇑

 

Historique

Image1

Cette jeune Association à but humanitaire fut créée en juillet 2009, après  un voyage effectué en février 2009 avec des apprenties d’un centre de formation professionnelle, dans le cadre d’un stage de découverte professionnelle et de développement culturel et citoyen, avec l’appui du Conseil Régional d’Île de France.
Au cours de ce voyage, l’évidence s’imposa : Il fallait redonner espoir à la jeunesse du Burkina-Faso.  Le développement de l’Afrique et de ses populations passait par l’accès à l’eau potable, la sécurité, la santé, ainsi que l’éducation permettant à la jeunesse d’apporter au pays compétence et dynamisme. Par ailleurs, les femmes étaient à l’évidence une force devant être encouragée, accompagnée, développée, ce mouvement passant par une éducation renforcée et l’aide à la mise en oeuvre d’une autonomie économique.

20170203_104651

Catherine Floquet, Jean-Pierre Gril et leurs amis décidèrent alors de créer Les Enfants de Lilligomdé, association a but humanitaire, afin d’aider ce village dans le développement de son école primaire, lutter contre la déscolarisation, surtout des filles, du collège au lycée, et apporter une aide au développement durable du village.

L1    burkina4

Au fil des années, les actions se sont diversifiées, répondant ainsi aux nécessites réelles de la population et aux attentes des habitants et des autorités du village.

       IMG_1298

La philosophie des interventions de l’Association est simple et n’a pas varié depuis sa création : Ne pas faire à la place des habitants, mais faire avec eux. Ne pas juger depuis la France de ce que devaient être les priorités locales. Ne pas imposer des solutions trop théoriques, trop compliquées, trop coûteuses. Responsabiliser les acteurs locaux. Proposer plutôt qu’imposer. Aider les habitants à prendre des décisions plutôt que décider à leur place. Accompagner les habitants de Lilligomdé dans leur développement.

burkina6

baobab

Au vu des méthodes employées et des résultats obtenus au fil des années, l’Association a reçu des aides précieuses de la part des entités et organisations suivantes :

Au Burkina Faso

Lilligomdé : APE, ADAEL, Groupement Féminin, Comité suivi Collège et Lycée, CVD.

Ouahigouya : Mairie, Inspection, Centre Persis, Gameg, Groupement NAAM, Treboul Ouedraogo.

Ouagadougou : Association des guides Burkinabés, Ambassade de France

En France

Mairie de Gif sur Yvette, Mairie de Belle-Eglise, ​MJC de Gif Sur Yvette, ​Centre Culturel de Belle-Eglise, ROTARY Club de Saint Laurent du Var, Compagnie FESTHEA, Credit Mutuel de Bures sur Yvette, PIF Enfants du monde​.

Qu’ils soient ici remerciés.

bur4

baobab

 

⇑ haut de page ⇑