Historique

Image1

Cette jeune Association à but humanitaire fut créée en juillet 2009, après  un voyage effectué en février 2009 avec des apprenties d’un centre de formation professionnelle, dans le cadre d’un stage de découverte professionnelle et de développement culturel et citoyen, avec l’appui du Conseil Régional d’Île de France.
Au cours de ce voyage, l’évidence s’imposa : Il fallait redonner espoir à la jeunesse du Burkina-Faso.  Le développement de l’Afrique et de ses populations passait par l’accès à l’eau potable, la sécurité, la santé, ainsi que l’éducation permettant à la jeunesse d’apporter au pays compétence et dynamisme. Par ailleurs, les femmes étaient à l’évidence une force devant être encouragée, accompagnée, développée, ce mouvement passant par une éducation renforcée et l’aide à la mise en oeuvre d’une autonomie économique.

20170203_104651

Catherine Floquet, Jean-Pierre Gril et leurs amis décidèrent alors de créer Les Enfants de Lilligomdé, association a but humanitaire, afin d’aider ce village dans le développement de son école primaire, lutter contre la déscolarisation, surtout des filles, du collège au lycée, et apporter une aide au développement durable du village.

L1    burkina4

Au fil des années, les actions se sont diversifiées, répondant ainsi aux nécessites réelles de la population et aux attentes des habitants et des autorités du village.

       IMG_1298

La philosophie des interventions de l’Association est simple et n’a pas varié depuis sa création : Ne pas faire à la place des habitants, mais faire avec eux. Ne pas juger depuis la France de ce que devaient être les priorités locales. Ne pas imposer des solutions trop théoriques, trop compliquées, trop coûteuses. Responsabiliser les acteurs locaux. Proposer plutôt qu’imposer. Aider les habitants à prendre des décisions plutôt que décider à leur place. Accompagner les habitants de Lilligomdé dans leur développement.

burkina6

baobab

Au vu des méthodes employées et des résultats obtenus au fil des années, l’Association a reçu des aides précieuses de la part des entités et organisations suivantes :

Au Burkina Faso

Lilligomdé : APE, ADAEL, Groupement Féminin, Comité suivi Collège et Lycée, CVD.

Ouahigouya : Mairie, Inspection, Centre Persis, Gameg, Groupement NAAM, Treboul Ouedraogo.

Ouagadougou : Association des guides Burkinabés, Ambassade de France

En France

Mairie de Gif sur Yvette, Mairie de Belle-Eglise, ​MJC de Gif Sur Yvette, ​Centre Culturel de Belle-Eglise, ROTARY Club de Saint Laurent du Var, Compagnie FESTHEA, Credit Mutuel de Bures sur Yvette, PIF Enfants du monde​.

Qu’ils soient ici remerciés.

bur4

baobab

 

⇑ haut de page ⇑

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s